Florence Magnetisme
Thérapeute énergéticienne à Châtellerault
Florence Magnetisme
Thérapeute énergéticienne à Châtellerault

développement personnel

A/Les affirmations positives:

En commençant par des affirmations positives diront beaucoup de personnes; hors cela est faux et aggrave même plus la mauvaise estime de soi d'après une étude canadienne.La sensation de mal être augmente car les affirmations positives seules ne suffisent pas.Avant l'études ceux qui avaient une faible estime de soi ( je suis une personne aimable digne d'être aimé)avec les affirmations positives s'appercoivent que cela n'est pas vrai et ceux qui avaient déjà une bonne estime de soi , l'effet est nul.

 

1/Quand on a une mauvaise estime de soi , on considère que l'on est pas une personne interessante. C'est une croyance fondée sur une série de base d'évènements négatifs surtout dans la petite enfance. C'est une pseudo identité, l'impression de ne pas être interessant. on se dit alors si je fais disparaitre cette croyance ou fausse identité en affirmant autre chose alors je vais disparaitre, c'est comme si je me tuais. en affirmant je suis une personne interessante c'est comme si je suis rien.

ok c'est un raccourci.Du coup nous allons mettre en place de façon inconsciente des autosabotages.

 

Les affirmations positives entre en conflit avec cette identification inconsciente qui entraine la pause d'actes qui entraine des signes de mépris, de rejet.Dans la réalité on constate qu'on n'interesse personne. Les affirmations entrainent une inflation des attentes , des espoirs, donc on est plus déçu qu'avant et du coup fait baisser encore plus l'estime de soi.

 

2/Une des origines possibles de la mesestime de soi est un symtome d'une cause de notre histoire.

"L'estime est proportionnelle au temps passé de façon gratuite de l'adulte avec l'enfant"(Guy Corneau). Cela vaut dire qu'il faut aimé l'enfant pour ce qu'il est et non pour ce qu'il fait.La valeur vient du regard de l'autre , des autres , du regard d'amour.

Si on manque d'amour:

_ nous allons poser des actes de "looser", délinquant pour se faire gronder, réprimander, car comme cela l'adulte s'occupe de l'enfant et il y a une reconnaissance pour lui.en faisant des bêtises, l'enfant est visible.

_nous allons essayer de devenir parfait,c'est l'yperperformance, être premier partout pour recevoir de la reconnaissance; nous croyons que nous somme aiméque si nous sommes le meilleur

 

3/Il faut se donner soi même  la permission d'être soi-même, ne plus donner de pouvoir aux autres, et se dire "je me donne la permission d'être aimé pour ce que je suis et non ce que je fais".

 

B/3 piliers pour se reconstruire :     l'amour de soi/l'image de soi/la confiance en soi

1/L'amour de soi :

C'est le socle de base, cela passe par le respect.Pour se reconstruire peu à peu il faut être une mère pous soi tout en étant patient.

_Il faut accepter la réalité avec tous les aspects d'ombre, de défauts (C.G Jung) et reconnaitre que l'on fait de son mieux tous les jours.

C'est la première étape de guérison.Il faut aussi reconaitre ses manques, ses blessures.

_Il faut accepter et reconnaitre la réalité de notre corps mais en prendre soin, ne pas se baser sur les mannequins(photos retouchées plus maquillage) et les images imposées par la publicité.

_Il faut identifier ses besoins et accepter leurs légitimités (physique, psychique, relationel, émotionel, psirituel...) et arreter de croire que c'est illégitime de prendre soin de soi et de tout ses besoins. Je me donne la permission de prendre soin de mes besoins  qui sont different de mes désirs.

_Il faut être doux avec soi -même, sortir de la "dictature" des perfectionnistes et de la performance; on a le droit de prendre le temps de vivre :)

 

2/ l'image de soi:

La vision de soi , c'est le rapport que l'on entretien avec soi même. Pourquoi avons nous une image dégradé de nous même?

Nos parents n'étaient pas parfaits, ils ont été eux même piégés par la comparaison social, les jugements, les references extérieurs, le social (de génération en génération). Nous nous construisons en société, en clan depuis de smillions d'années en comparaison avec l'extérieur; nous en avons besoins pour nous construire mais cela devient malsain quand nous entendons un discours devalorisant, des commentaires de jugements. il y a un problème quand il y a un jugement des performances vers ce que je suis.

Dans l'enfance nous dépendions de nos parents donc on se tait face aux critiques. Après on exteriorise leurs commentaires et cela devient des jugements à l'age adulte, on imagine les critiques de nos parents ou autres.La dictature est passé de l'exterieur(critiques des parents) à l'interieur(pensées). Par conséquent nous pouvons changer cela, parfois on se parle à soi même, on se juge et on se parle à la 2ème personne.

Reconstruire l'image de soi ce n'est pas travailler sur les apparences mais c'est reconstruire une relation saine de soi à soi, c'est avoir un regard bienveillant vis à vis de soi même puis suspendre les comparaisons avec l'extérieur.

 

_Suspendez tout jugement( c'est bien...j'ai été bon...)

Supprimez le verbe être dans les évaluaions mais évaluez ses comportements(voilà où j'en suis aujourd'hui..

Un des accords toltèques dit "fais de ton mieux".

_Il faut évaluer les progrès de vos comportements afin d'évaluer vos capacités à progresser dans vos comportements. L'évaluation c'est vous et non plus l'extérieur.

_Osez décevoir les attentes que vous pensiez que les autres ont vis à vis de vous; faites l'expérience, changer de comportement et la vie devient plus légère.

_Forgez vous votre propre système de valeur, inspirez vous de vidéos, personnes, livres,biographies...

 

3/La confiance en soi:

C'est le plus facile à travailler, le plus concret car c'est lié à des comportments et des actes, à notre capacité a poser des actes pour atteindre des objectifs que nous voulons atteindre. l'augmentation des objectifs atteind augmente la confiance en soi.

_Posez des actes

"La guérison ne commence que lorsqu'un acte est posé" (C.G Jung)

le fait de poser des actes entraine une prise de conscience donc des actions et avec de la persévérance cela change la vie.

il faut faire cela toute sa vie :)

Notre cerveau est un organe sensuel et sensoriel, il apprend par l'information et nos 5 sens. Les changements (programmes de nos cerveaux)passent par des actes! C'est ce qui est le plus puissant pour reprogrammer le cerveau. il faut mettre nos cellules en mouvement car nous sommes des êtres incarnés dans un corps physique.

_Il faut se centrer sur les objectifs et non le resultat, par exemple pour avoir une augmentation, il faut faire une lettre ou une demande au directeur mais la decision final c'est lui qui la prends. L'objectif ne depend que de nous et non le resultat.

Le fait de célébrer chaque accompli augmente la confiance  en soi.

_Même si nous avons peur, il faut poser des actes, au début des actes peu impliquants, faciles cela augmente les chances de réussir.

_Il est necessaire aussi d'adopter une autre mentalité, ne plus penser en terme d'echec mais d'erreur, c'est à dire que chaque erreur est une source potentielle d'enseignement, N Mandella disait "moi , je n'échoue jamais, soit je  réussis soit j'apprends. il faut changer son vocabulaire et remplacer echec par erreur.

 

bon courage à vous et lumineuse journée

 

 

 


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.